Tag Archive for: SEM

5 Erreurs Courantes en SEM Qui Pourraient Vous Coûter Cher

Le Search Engine Marketing (SEM) est un outil puissant pour générer du trafic et des ventes. Mais, sans une stratégie bien conçue, il est facile de voir votre budget marketing s’évaporer sans retour. Voici cinq erreurs courantes en SEM et comment les éviter pour vous assurer que votre investissement soit rentable.

1. Ne Pas Définir d’Objectifs Clairs

Le Manque de Direction Mène au Gaspillage :

  • Sans objectifs spécifiques, vous ne pouvez pas mesurer le succès ou le ROI.
  • Le SEM doit avoir des KPI clairs comme le CPA (Coût Par Acquisition), le CTR (Taux de Clic) ou les Taux de Conversion.

La Solution :

  • Définissez des objectifs SMART : Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Pertinents, Temporellement définis.
  • Revoyez et ajustez régulièrement ces objectifs en fonction des données de performance.

2. Ignorer les Mots-clés Négatifs

Des Clics Coûteux Qui Ne Convertissent Pas :

  • Les mots-clés négatifs empêchent vos annonces d’apparaître dans les recherches non pertinentes.
  • Ne pas les utiliser peut entraîner des clics payants qui ne convertiront jamais.

La Solution :

  • Utilisez le rapport de termes de recherche pour identifier les requêtes non pertinentes.
  • Ajoutez-ces comme mots-clés négatifs pour affiner votre trafic et réduire les coûts.

3. Négliger l’Optimisation Mobile

Le Mobile est Indispensable :

  • Plus de la moitié du trafic web est mobile.
  • Des annonces et des pages de destination qui ne sont pas adaptées aux mobiles offrent une mauvaise expérience utilisateur et des taux de conversion faibles.

La Solution :

  • Assurez-vous que votre site web est réactif et se charge rapidement sur les appareils mobiles.
  • Utilisez des annonces préférées pour mobile dans vos campagnes SEM.

4. Négliger le Test du Texte Publicitaire

Un Texte Inchangé, Des Résultats Stagnants :

  • Utiliser indéfiniment le même texte publicitaire peut conduire à la lassitude des annonces.
  • Ne pas tester différents appels à l’action ou propositions de valeur peut vous faire perdre des conversions potentielles.

La Solution :

  • Testez A/B différents textes publicitaires pour voir ce qui résonne avec votre audience.
  • Rafraîchissez régulièrement votre texte publicitaire pour maintenir l’engagement et l’efficacité.

5. Oublier l’Expérience de la Page de Destination

Les Premières Impressions Comptent :

  • Une page de destination est là où vos prospects atterrissent après avoir cliqué sur votre annonce.
  • Une mauvaise expérience de page de destination est une raison majeure de taux de rebond élevés et de faibles conversions.

La Solution :

  • Alignez le contenu de votre page de destination avec le message de votre annonce.
  • Assurez-vous que la page de destination est facile à naviguer, a un appel à l’action clair et se charge rapidement.

Le SEM peut être une dépense importante, mais aussi un investissement rentable lorsqu’il est bien exécuté. En évitant ces pièges courants, vous pouvez optimiser vos campagnes SEM pour de meilleures performances et une rentabilité accrue. Rappelez-vous, en SEM, chaque clic a un coût – assurez-vous que c’est un coût qui apporte de la valeur à votre entreprise.


Keywords Conversion Rates

Le Search Engine Marketing (SEM) est un outil essentiel dans l’arsenal du spécialiste en marketing digital. Bien que des stratégies SEM efficaces puissent générer davantage de trafic vers votre site web et augmenter les taux de conversion, des erreurs dans votre approche peuvent avoir l’effet inverse. Cet article de blog discutera de cinq erreurs courantes en SEM qui pourraient réduire vos taux de conversion et comment les éviter.

Ignorer les mots-clés négatifs
L’une des erreurs les plus courantes en SEM est de négliger l’importance des mots-clés négatifs. Les mots-clés négatifs sont ceux pour lesquels vous ne voulez pas que vos annonces apparaissent. Ils permettent de filtrer le trafic non pertinent, garantissant ainsi que vos annonces n’apparaissent qu’à des clients potentiels véritablement intéressés par vos produits ou services.

Ne pas utiliser de mots-clés négatifs peut entraîner l’affichage de vos annonces à des personnes qui n’ont aucune intention de se convertir. Cela augmente non seulement votre coût par clic (CPC), mais réduit également vos taux de conversion.

Pour éviter cela, assurez-vous de mettre à jour régulièrement une liste de mots-clés négatifs. Effectuez une recherche approfondie de mots-clés et identifiez les termes de recherche qui sont sans rapport avec votre entreprise ou qui attirent un trafic de mauvaise qualité.

Ne pas tester les textes d’annonces
Tester vos textes d’annonces est essentiel pour trouver le message optimal qui résonne auprès de votre public cible. Sans tester différentes variations, vous ne saurez jamais si votre texte d’annonce est vraiment aussi efficace qu’il pourrait l’être.

Une erreur courante consiste à créer une seule version d’un texte d’annonce et à supposer qu’elle fonctionnera bien. Au lieu de cela, créez plusieurs versions de vos textes d’annonces, en expérimentant avec différentes titres, descriptions et appels à l’action (CTA). Utilisez des tests A/B pour déterminer quel texte d’annonce est le plus performant et optimisez continuellement vos annonces en fonction des résultats.

Négliger l’expérience de la page d’atterrissage
La page d’atterrissage est l’endroit où vos visiteurs arrivent après avoir cliqué sur votre annonce. Une mauvaise expérience de page d’atterrissage peut entraîner des taux de rebond élevés et de faibles taux de conversion, annulant l’impact de vos efforts en SEM.

Voici quelques erreurs courantes de page d’atterrissage qui peuvent nuire à vos taux de conversion:

  • Temps de chargement de la page lent: les visiteurs risquent d’abandonner votre page si elle met trop de temps à se charger. Optimisez votre page d’atterrissage pour la vitesse en compressant les images, en minifiant le code et en utilisant un réseau de distribution de contenu (CDN).
  • Messages incohérents: assurez-vous que le message de votre page d’atterrissage correspond à celui de votre annonce. Si les visiteurs se voient promettre une offre spécifique dans l’annonce, mais ne la trouvent pas sur la page d’atterrissage, ils peuvent partir sans se convertir.
  • Mauvaise conception et expérience utilisateur: une conception propre et facile à naviguer est essentielle pour une expérience utilisateur positive. Assurez-vous que votre CTA est clair et bien en vue, et que votre page est adaptée aux appareils mobiles.

Choisir la mauvaise stratégie d’enchères
Votre stratégie d’enchères joue un rôle crucial dans la réussite de vos campagnes SEM. Choisir la mauvaise stratégie peut entraîner une augmentation des coûts et une diminution des taux de conversion.

Plusieurs stratégies d’enchères sont disponibles, notamment le coût par clic (CPC), le coût pour mille impressions (CPM) et le coût par acquisition (CPA). Chaque stratégie a ses avantages et convient à différents objectifs de campagne.

Pour déterminer la meilleure stratégie d’enchères pour votre campagne, tenez compte de vos objectifs, de votre budget et de la concurrence. Si votre objectif principal est d’obtenir des conversions, envisagez d’utiliser une stratégie d’enchères CPA. Si vous êtes davantage axé sur la notoriété de la marque, une stratégie CPM pourrait être plus appropriée.

Ne pas surveiller et optimiser les campagnes
Les campagnes SEM nécessitent une surveillance et une optimisation constantes pour maintenir leur efficacité. Négliger cet aspect peut entraîner une réduction des taux de conversion et un gaspillage des dépenses publicitaires.

Surveillez de près vos campagnes pour identifier les domaines à améliorer. Suivez les indicateurs clés de performance (KPI) tels que le taux de clics (CTR), le coût par conversion et le taux de conversion. Utilisez ces données pour optimiser vos campagnes, en ajustant les mots-clés, les textes d’annonces, les stratégies d’enchères et le ciblage.

En conclusion, éviter les erreurs courantes en SEM est essentiel pour maximiser vos taux de conversion et atteindre vos objectifs de marketing digital. En utilisant des mots-clés négatifs, en testant les textes d’annonces, en optimisant les pages d’atterrissage, en choisissant la bonne stratégie d’enchères et en surveillant et ajustant continuellement vos campagnes, vous pouvez améliorer considérablement vos performances en SEM. Restez vigilant et proactif dans votre approche du SEM, et vous serez sur la bonne voie pour récolter les fruits de conversions accrues et d’un retour sur investissement plus élevé.

 

 

Si vous êtes un spécialiste du web, plusieurs sigles vous ont déjà sûrement tapé dans l’œil. Dans le cas contraire, en tant que novice, il est temps de vous mettre à jour sur certaines expressions abordées régulièrement dans le monde digital.

Conséquence de la fusion entre SEO (Search Engine Optimization), autrement dit référencement naturel, et SEA (Search Engine Advertising), soit référencement payant, le terme SEM (Search Engine Marketing) est très souvent repris lorsqu’on touche au thème du marketing numérique.

Combinant ces deux premières techniques de référencement, l’objectif de cette stratégie SEM s’aligne dans le développement de la visibilité sur le web en permettant à l’annonceur de figurer dans les premiers résultats des pages des moteurs de recherche, aussi appelé SERP.

Quelles sont les différences notables entre SEO et SEA ? Comment ces deux techniques de référencement parviennent-elles à être complémentaires et à former le SEM ? Quelle est véritablement la force reposant sur cette association ?

Amauta Marketing, agence de marketing web experte en référencement à Laval, avec ses clients dans la grande région de Montréal et ailleurs au pays, répond à ces interrogations.

SEM : tout savoir sur son fonctionnement

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO peut se définir comme un ensemble d’actions mises en place par un annonceur dans le but d’optimiser sa position dans les résultats organiques des pages des moteurs de recherche.

Le terme de « référencement naturel » prend tout son sens du fait qu’aucun investissement publicitaire n’est nécessaire. Le résultat repose sur plusieurs facteurs tels que la qualité du contenu, des mots-clés utilisés, des liens externes (backlinks) menant sur des pages tierces ou encore du maillage interne.

Ainsi, cette méthode met l’accent sur un travail méticuleux et technique. Par son aspect naturel ou organique, un contraste s’établit avec les techniques payantes.

Qu’est-ce que le SEA ?

Dépendant grandement de votre portefeuille publicitaire, cette seconde technique de référencement s’aligne sur le même objectif principal, à savoir l’accroissement de la visibilité sur le web par l’intermédiaire d’une position confortable sur les résultats des différents moteurs de recherche.

Le SEA se démarque du SEO par ses retombées immédiates mais coûteuses. Effectivement, par opposition au référencement naturel, le principe de cette stratégie repose sur un système d’annonces publicitaires découlant d’un principe d’enchères de mots-clés. Dans cette situation, si la campagne marketing est bien menée, votre annonce peut atterrir rapidement en tête des résultats recherchés.

Cependant, gardez à l’esprit que le fonctionnement dépend pleinement du budget alloué à la campagne. Sans investissement, le trafic sur votre site sera nul.

SEM : une stratégie globale de référencement web

SEO + SEA : combinaison gagnante

Si SEO et SEA se présentent comme deux techniques bien opposées sur la forme mais similaires sur le fond, une complémentarité existe entre elles, donnant naissance au SEM.

Pouvant être perçue comme un regroupement de techniques du marketing numérique et non comme une seule méthode en soi, le but de la stratégie Search Engine Marketing consiste à développer le trafic d’un site web par le biais des techniques SEO et SEA.

Effectivement, le principe du SEM repose sur le fait de se positionner de façon naturelle dans les premiers résultats des moteurs de recherche à long terme, tout en optimisant la visibilité de façon ponctuelle par l’intermédiaire de campagnes rémunérées et ciblées rigoureusement, provoquant un impact à court terme. Le rôle des mots-clés, point commun au SEO et SEA, sera déterminant.

SMO, l’apport des réseaux sociaux

Dernière composante de cet écosystème marketing, le SMO (Social Media Optimization) rassemble les actions mises en œuvre afin d’accroître la visibilité d’une marque ou d’une entreprise sur le web par le biais des réseaux sociaux.

En effet, dans la génération de trafic, les réseaux sociaux peuvent se montrer impactant. YouTube pèse notamment dans les résultats de moteurs de recherche. Il est courant de voir des vidéos de la plateforme s’afficher dans la SERP.

De même, n’oublions pas que les réseaux sociaux ont aussi leur responsabilité dans la notoriété d’une marque et, par conséquent, dans son référencement.

Enfin, il est possible de mener des campagnes publicitaires via les réseaux sociaux dans l’optique de développer sa visibilité numérique. Pour ce faire, de nombreux outils existent.

Amauta Marketing, agence de marketing web experte en référencement

Définitivement, la maîtrise du référencement nécessite de réelles compétences approfondies et une expérience certaine sur le sujet. Chaque entreprise possède des besoins spécifiques, selon son positionnement, son budget et son domaine d’activité.

Amauta Marketing à Laval vous propose un accompagnement personnalisé en mettant en place la meilleure stratégie possible afin de répondre à vos attentes. Composée d’experts du digital, l’agence de marketing web, axée sur des résultats mesurables, vous aide à développer votre visibilité en ligne. Ces vrais professionnels du référencement n’attendent plus que vous !

 

Pour la rentrée de septembre, l’entreprise new-yorkaise Kid Car, la société montréalaise SOS Ticket et la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill ont chacune confié à Amauta Marketing le mandat d’accroître leur notoriété numérique à l’aide de campagnes ciblées Google Adwords afin d’atteindre une cible de clientèle à la fois mieux définie et plus volumineuse.

Kid Car se spécialise dans les trajets urbains pour les enfants et fournit des sièges auto adaptés à leur âge. Ses chauffeurs sont formés pour installer correctement les sièges et sont particulièrement sensibles aux besoins de cette jeune clientèle. L’entreprise a demandé à Amauta Marketing de l’aider à augmenter le nombre de téléchargements de son application aux États-Unis.

SOS Ticket offre aux automobilistes un service d’aide juridique en cas de constat d’infraction. L’entreprise est présente à Montréal et appuie ceux et celles qui souhaitent contester les décisions prises à leur endroit. Elle souhaite rehausser sa présence sur le Web et a chargé Amauta Marketing de concevoir une stratégie de publicité sur mesure à l’aide de l’outil Google Ads.

La Faculté Desautels de l’Université McGill est reconnue comme l’une des meilleures facultés de gestion du monde. Son objectif est d’être plus visible par les étudiants étrangers. Amauta Marketing aidera la Faculté à mieux se faire connaître aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Chine et en Inde.

Toute l’équipe d’Amauta Marketing est fière de favoriser le rayonnement de ces trois clients prestigieux grâce à des stratégies ciblées et à des outils performants.

L’optimisation de votre stratégie de Paiement au clic (Google Adwords) est essentielle pour maintenir ou améliorer la performance de vos campagnes de publicité sur les moteurs de recherche afin d’atteindre vos objectifs organisationnels. Parfois, cela peut être un peu stressant, vous ne savez pas par où commencer ? Voici quelques idées pour optimiser la performance de votre campagne de PPC (cette liste n’est pas exhaustive) :

  1. Mots clés – Dans une campagne de Paiement au Clic, le choix des mots clés est essentiel. Pour choisir vos mots clés, il faudra vous concentrer sur ceux représentant le plus grand volume de recherches. Un conseil, limitez-vous à 15-20 mots clés par groupe d’annonces. Un mot clé mal choisi pourrait vous coûter cher, faites-vous accompagner par un expert en marketing digital. Pour approfondir ce sujet, nous vous suggérons de lire notre article de blogue sur les mots clés.
  2. Termes de recherche et mots clés négatifs -Il est important de vérifier régulièrement dans votre compte Google Adwords les termes de recherche utilisés par les internautes, vous pourriez avoir des surprises. En effet, il arrive souvent que les employés au sein même de votre entreprise cliquent sur votre annonce pour atteindre votre site Web et qu’ils cherchent une information ou une page bien précise. Il s’agira alors de chercher quels mots clés sont utilisés, pour les ajouter dans la liste des mots clés négatifs, cela veut dire que vos publicités n’apparaîtront pas dans les pages Web du réseau Google Display contenant ces termes. Cette liste peut être partagée entre toutes vos campagnes publicitaires sur Google Adwords. On vous recommande de dresser la liste de vos mots clés négatifs à exclure : des produits ou des services proches du vôtre mais que vous n’offrez pas, des termes en lien avec la recherche d’emploi, les noms de vos concurrents, des scandales ou des sujets sensibles auxquels vous ne voulez pas que votre entreprise ou vos produits soient associés.
  3. Test de plusieurs annonces publicitaires – Dans toute initiative marketing, il est recommandé de faire des tests et ce conseil vaut particulièrement pour la publicité en ligne. On vous recommande de créer 3 ou 4 bannières publicitaires (avec un visuel et un slogan différents) pour les mêmes groupes de mots clés puis vérifier laquelle performe le moins bien et remplacez-la par une publicité qui vous apporte un meilleur retour sur investissement. Répétez plusieurs fois l’opération. Sachez également que Google Adwords utilise un système de rotation de vos publicités et montre celles qui performent le mieux aux internautes.
  4. Le ciblage géo-localisé – Cela peut paraître être du « gros bon sens » mais il ne faut pas oublier de préciser dans quelle zone géographique vous souhaitez que votre annonce soit visible. En effet, si vous proposez vos services uniquement dans la ville de Montréal par exemple, il n’est pas nécessaire de cibler la terre entière. Si toutefois vous réalisez en analysant le Rapport géographique, que certains internautes proviennent d’un endroit que vous ne souhaitez pas cibler, vous pouvez l’exclure (une ville, un pays, une région etc.) comme pour les mots clés négatifs. On évite ainsi de gaspiller votre budget publicitaire!
  5. Les conversions – Vérifiez-vous vos actions de conversion? Voici une check list à utiliser:
  • Est-ce que le suivi des conversions fonctionne?
  • La principale conversion reste-t-elle l’indicateur clé de performance le plus important pour votre entreprise?
  • La balise de conversion est-elle sur la bonne page de votre site Web ou l’objectif de Google Analytics correspond-il toujours à la bonne page / action?
  • Suivez-vous trop de conversions?

Les experts en marketing Web recommandent de ne pas suivre plus de deux types de conversions sur Google Adwords. Par exemple, pour un site de e-commerce, cela pourrait être les ventes (en KPI primaire) et les ajouts au panier d’achat (en KPI secondaire) par exemple. Par contre, avec Google Analytics vous pouvez suivre des conversions secondaires ou des micro-conversions comme les inscriptions à votre infolettre, les téléchargements de votre catalogue ou les demandes de clients via votre chat. Le problème avec le fait de suivre trop de conversions, est que chaque action a une valeur différente; par conséquent, la vue cumulée des conversions donne une image déformée du véritable retour sur vos investissements publicitaires.

  1. Budgets – Un budget PPC nécessite un suivi et des ajustements réguliers, ce qui veut dire qu’il faut allouer votre budget en fonction de la performance de la campagne ou des mots clés. À noter que souvent, le nom de votre entreprise ou de votre marque a un taux de conversion élevé mais cela ne mérite pas forcément que l’on investisse plus de budget sur ces mots clés. Petit Plus – Bing Ads offre désormais un outil pour estimer les conversions en fonction de votre budget, ce qui devrait vous faire économiser beaucoup de temps dans vos optimisations budgétaires.

Derniers conseils – Il y aura toujours des opportunités d’améliorer vos campagnes de Paiement Par Clic (PPC) en fonction des tendances de recherches des internautes qui évoluent avec le temps. Plus vous ciblez vos mots clés et vos annonces, optimisez vos budgets et plus vos campagnes de publicité en ligne seront performantes. Si vous n’avez pas le temps, la patience ou les connaissances pour gérer vos campagnes Google Adwords, Amauta Marketing est là pour vous assurer le meilleur retour sur investissement possible en fonction de votre budget.