Articles

La publicité Coût Par Clic (CPC) est une technique de marketing Internet pour les moteurs de recherche. Les entreprises qui utilisent cette technique paient chaque fois qu’un internaute clique sur leur annonce pour visiter leur site Internet. Son plus gros avantage est la rapidité à laquelle les clients affluent vers leur site Internet. Cependant, il y a plusieurs pièges à éviter. Voici les 9 erreurs les plus courantes de campagnes de CPC qui empêchent les entreprises d’en bénéficier au maximum.

Raison #1 : Ne pas délimiter la zone géographique

Que vous soyez une entreprise internationale ou locale, le ciblage géographique de votre clientèle cible est extrêmement important. Évitez les dépenses inutiles et ciblez seulement les zones qui offrent un retour sur investissement maximal. Pour les petites entreprises, un rendement maximal peut seulement se produire dans un rayon de 30 kilomètres environ. En outre, les entreprises qui vendent des services haut de gamme peuvent bénéficier d’un retour sur investissement en ciblant les régions à revenu élevé. Enfin, les grandes entreprises gagnent à adapter leurs campagnes selon chaque pays. Un large éventail de facteurs doit être considéré et peut jouer un rôle direct dans la  performance de la campagne : revenu disponible,  besoins, habitudes de dépenses, valeur de la monnaie, etc.

Raison #2 : Oublier de supprimer les sites indésirables

L’option d’exclusion permet d’enlever les sites de partenaire à faible rendement provenant du Réseau de Recherche avec Display. Évitez de perdre des milliers de dollars en supprimant  les sites ou les pages qui ne sont pas en lien direct pas avec votre public cible. Pour ce faire, sélectionnez l’onglet  « Réseaux », puis sélectionnez le lien « Afficher les détails » à côté de « Placements automatiques » et supprimez tous les sites sous- performants ou indésirables.

Raison #3 : Ignorer les options de correspondance des mots clés

Très souvent, les débutants du CPC ne connaissent pas l’existence des quatre types de correspondance de mots clés. Pourtant, ces options permettent de contrôler quelles recherches déclencheront la diffusion des annonces et de maximiser les campagnes et les budgets de vos clients. Voici un exemple avec les mots clés « cerf-volant rouge » :

  • Mots clés exacts: Ce type de recherche vous permet de  cibler avec précision un groupe particulier de clients potentiels. Toutes les recherches qui contiennent l’expression exacte « cerf-volant rouge » sont susceptibles de déclencher la diffusion de l’annonce.
  • Expression exacte: Les recherches contenant une les mots exacts, une expression et les variantes proches de cette dernière sont susceptibles de déclencher la diffusion de l’annonce. Par exemple, « cerfs-volants rouges » ou cerfs-volants rouges Miami ».
  • Requête large : Ce type de recherche vous permet de diffuser votre annonce auprès d’une audience très large. Les recherches contenant des fautes d’orthographe et des synonymes, les recherches associées et les autres variantes pertinentes sont susceptibles de déclencher la diffusion de l’annonce. Par exemple, « cerf-volant  » ou « cerf volant ».
  • Modificateur de requête large: Les recherches contenant le terme modifié (ou des variantes proches, mais pas des synonymes) sont susceptibles de déclencher la diffusion de l’annonce, quel que soit l’ordre dans lequel les termes sont saisis. Par exemple, +cerf +volant.

Il existe de multiples façons de rédiger des mots clés. Sachez qu’une recherche plus large de mots clés est souvent moins dispendieuse qu’une recherche de mots clés exacte et qu’elle peut être relativement bien contrôlée avec l’exclusion des mots clés négatifs. Vous  pouvez donc effectuer une recherche plus large avec des offres moins élevées tout en diminuant le volume de recherches et effectuer une autre recherche avec des offres supérieures en utilisant les mots clés exacts. Le truc est de simplement garder ceux qui fonctionnent le mieux dans la campagne et de mettre sur pause ceux qui performent moins bien.

Raison #4 : Ne pas utiliser les mots clés négatifs

Les mots clés négatifs sont vos filtres. L’ajout de mots clés négatifs est simple, facilitera votre travail et diminuera le volume de la recherche. Vous pouvez trouver une grande liste à travers l’outil de mots clés de Google ou en allant dans l’onglet  » Mots clés » et en sélectionnant  » Voir tous les termes de recherche ».

Raison #5 : Ne pas séparer les deux types de campagne

Ici, nous ne pouvons attribuer le blâme qu’à Google. Google suggère fortement aux nouveaux créateurs de campagne AdWords de choisir la campagne  » Réseau de Recherche uniquement  » (Search campaign). Le type de campagne « Réseau de Recherche avec Display sélectif  » (Display campaign) serait beaucoup trop compliqué à gérer pour un débutant selon Google. Il est incroyablement sage pour les entreprises d’avoir des campagnes segmentées en fonction du type de réseau de recherche. La raison est simple : selon toute vraisemblance, la performance sera nettement meilleure dans le réseau de Recherche avec Display sélectif. La séparation de ces campagnes offre un contrôle maximal sur l’allocation budgétaire, ce qui vous permet de récolter un retour sur investissement plus élevé dans les premières étapes d’une campagne. Après que votre budget de retour sur investissement soit au maximum, il est donc logique de commencer à composer le réseau d’affichage. Une solution rapide est de copier votre campagne dans Google Adwords Editor, renommer vos campagnes basées sur le réseau et ajuster les réseaux sélectionnés dans l’onglet des paramètres.

Raison #6 : Sélectionner des mots clés pas assez ciblés

Beaucoup d’entreprises commettent l’erreur de choisir des mots clés trop larges, trop vagues. La pertinence des mots choisis est primordiale dans une publicité Coût Par Clic si on veut un bon avoir un bon retour sur investissement. Par exemple, une entreprise qui vend des fromages fins a comme mot clé « amuse-gueule ». Bien qu’un fromage soit considéré comme un amuse-gueule, le mot amuse-gueule est beaucoup trop large et trop d’éléments peuvent entrer dans cette catégorie : canapés, bouchées aux crevettes, macarons, œufs farcis, etc. Il est beaucoup plus efficace de choisir des mots clés qui communiquent non seulement le produit ou service (fromage cheddar, fromage de chèvre), mais aussi l’intention (dans ce cas, « fromages fins en ligne »). Ces mots clés, beaucoup plus ciblés, produiront des rendements beaucoup plus élevés.

Raison #7 : Ne pas tester ses annonces

Tester les annonces fait partie du processus du développement d’une campagne Coût Par Clic. Cette étape est indispensable dans la détermination des mots, des phrases et des propositions finales qui interpelleront le plus votre public cible. Elle permet d’améliorer et d’optimiser les performances de la campagne. Pour commencer, essayez de tester 3 annonces par groupe d’annonces. Testez tout d’abord 3 modèles d’annonces différentes. Une fois que vous avez un échantillon de 300 clics par annonce, vous devriez être en mesure de commencer à déterminer les mots clés performants et les sous-performants. Veillez à ne pas juger que par le taux de clics. Un haut taux de clic peut effectivement affecter une campagne si elle ne donne pas lieu à des conversions. Pour la deuxième phase de tests, expérimentez en raffinant vos mots clés pour susciter davantage de conversions. Vous devriez vous apercevoir qu’en utilisant des adjectifs forts tels que « puissant » ou ‘’gratuit’’, votre annonce rapporte plus de résultats positifs. Encore une fois, gardez votre première annonce gagnante à titre de modèle.

Raison #8 : Envoyer les utilisateurs sur la page d’accueil

La règle d’or pour le CPC : contrôlez l’expérience utilisateur aussi étroitement que possible. Utilisez la recherche, les tests et l’analyse afin de découvrir exactement ce qui compte pour vos utilisateurs. Offrez-leur une expérience visuelle attrayante qui répond à leurs besoins. Si vous envoyez un utilisateur à la page d’accueil et lui laissez l’option de l’expérimenter, vous verrez votre budget s’envoler rapidement lorsqu’il cliquera sur votre « Mission de l’entreprise » « À propos de nous » et « Plan du site  » avant de quitter la page. Au lieu de cela, utilisez la page de destination qui se rapproche le plus spécifiquement possible aux intentions de recherche de l’utilisateur. Cela devrait inclure les titres, le contenu, le texte, les images et les boutons d’appel à l’action.

Raison #9 : Ne pas faire le suivi des conversions

Ce qui met abruptement fin aux campagnes de CPC, c’est le manque de suivi des conversions. Les données de conversion sont importantes, car elles permettent aux utilisateurs de comprendre rapidement le rendement financier d’une campagne, d’un groupe d’annonces et des mots clés. Ces données affectent tous les aspects de l’optimisation des campagnes de publicité, de la performance des tests à la page de destination jusqu’aux ajustements des enchères.

 

Referencement Montreal - Amauta Marketing
  1. Les recherches organiques sur les moteurs de recherche représentent 51% du total des visiteurs sur un site Internet interentreprises (business-to-business) et commercial (business-to-consumer) alors que les liens et annonces sponsorisées (comme Google Adwords, Bing Ads) contribuent à 10% et les médias sociaux à 5% des visites sur un site Web. Source : MediaPost
  2. L’utilisation de la vidéo sur une page d’un site Internet lui donnera 53% de chances d’apparaître en première page de Google parmi les résultats de recherche.  Source : 41 Stories
  3. Un nombre important de +1 Google relié à un URL lui permettra de bénéficier d’un meilleur classement dans les résultats de recherche sur Google plus que tout autre facteur. Source : Ber|Art
  4. Être classé en haut des résultats de recherche est une bonne chose, mais pour vous assurer un taux de clics important, votre titre et votre description doivent être de haute qualité. En 2015, les chercheurs ont passé moins de 2 secondes, en moyenne, à consulter chacun d’entre eux. Source : MarketingProfs
  5. Les premiers résultats des moteurs de recherche captent encore la même quantité de clics (32,8%). Cependant, les résultats organiques qui sont positionnés de la 2ème à la 4ème pages reçoivent désormais une part significativement plus élevée de clics que dans 2005- 63% contre 48%.  Source : MarketingProfs
  6. 89% des consommateurs débutent leur processus d’achat en ligne à partir d’un moteur de recherche. Source : Biznology
  7. Les professionnels du marketing ont classé leurs objectifs SEO en 2015 : la génération de prospects ou Lead generation est leur priorité numéro 1 pour 61% d’entre eux et pour 57% le trafic vers le site Web.  54% veulent améliorer leur taux de conversion et 24% espèrent que leur investissement SEO génère des ventes et des revenus. Source : MediaPost
  8. 72% des communicants en entreprise classe l’optimisation pour les moteurs de recherche comme un moyen aussi efficace que la génération de prospects et l’augmentation du traffic vers le site Internet pour atteindre leurs objectifs marketing.  Source : MediaPost
  9. Les principaux défis dans le référencement organique sont le link building (cité par 41% des marketeurs en entreprise) et la recherche par mots clés (évoqué par 39% d’entre eux).  Source : MediaPost

Un site Web, c’est comme la vitrine de votre magasin, une fenêtre ouverte sur le monde. Autrement dit, c’est la première impression qu’auront les internautes de votre entreprise. Pourtant, près du tiers des entrepreneurs s’occupent eux-mêmes de créer leur site et commettent des erreurs nuisant directement à leurs affaires. Faites appel à une agence spécialisée en marketing web plutôt que de vous embarquer dans une aventure coûteuse! Voici quelques pièges à éviter en créant votre site web:

Pas d’appel à l’action

Un appel à l’action (Call-to-action) se présente sous forme d’un bouton cliquable, commence par un verbe d’action (cliquez ici, participez au tirage au sort, appelez le 1800 etc.) afin de pousser les internautes à entreprendre une action. Si vos coordonnées ne sont pas mises en évidence, les clients se demandent pourquoi ils visitent le site ou ce que vous avez à leur offrir pour répondre à leurs besoins. Et pourtant, 93 % des sites web des PME ne donnent aucune adresse courriel et 49 % ne donnent aucun numéro de téléphone sur la page d’accueil.

Design désuet

La création d’un site web comporte la conception de l’interface web soit l’architecture, l’organisation des pages, l’arborescence et la navigation. Le design web tient compte des contraintes spécifiques liées à Internet, telles que l’ergonomie, l’utilisabilité et l’accessibilité. Environ 41 % des entrepreneurs souhaitant améliorer leur site web estiment que le design est leur meilleure carte de visite.

Mises à jour compliquées

Lorsque vous actualisez votre site web vous-même, vous risquez de perdre un temps précieux, surtout si vous ne disposez pas d’un CMS (Content Management Software) facile d’utilisation. En effet, 64 % des propriétaires d’entreprise pensent que le temps nécessaire pour actualiser leur site Internet représente un défi de taille. Et 25 % déclarent que les coûts de maintenance d’un site constituent un obstacle majeur à la refonte de leur site.

Aucune statistique

Sans l’analyse des données reliées à leur propriété web, les entreprises se privent d’une mine d’informations essentielles pour mesurer la performance de leur site. Elles ne peuvent pas connaître les forces et faiblesses de leur site, les préférences de navigation des internautes et ainsi augmenter les conversions. Pourtant, encore 75 % des entreprises n’utilisent aucun outil d’analyse tel que Google Analytics. Et 60 % estiment qu’elles ne possèdent pas les compétences nécessaires afin de comprendre ces statistiques mais aussi pour résoudre les problèmes et améliorer leur site web

Référencement absent ou inefficace

Un référencement performant de votre site Internet est essentiel puisqu’il permet à vos clients potentiels de trouver votre entreprise lorsqu’ils cherchent vos services ou produits. Toutefois, 26 % des sites de petites entreprises n’apparaissent même pas dans les résultats de recherches en ligne parce que leur classement Google est inexistant ou trop faible.

Pas de lien vers les médias sociaux

En permettant à vos clients de partager leur expérience avec votre entreprise sur les médias sociaux, vous avez accès à leurs réseaux de contacts et vous augmentez votre visibilité.

Non adapté aux appareils mobiles

De nos jours, la plupart des internautes consultent les sites Web sur leur appareil mobile. Sans la technologie dite « responsive », les petites entreprises se privent d’une vaste clientèle. Pourtant encore 60 % des sites ne sont pas adaptés aux appareils mobiles.

Manque de ressource en informatique

Sans un technicien informatique dédié, les petites entreprises s’exposent à des brèches de sécurité ou à des erreurs de programmation coûteuses. En se tournant vers des professionnels expérimentés, l’assistance informatique est souvent comprise dans le coût de création du site web. En tout, 44 % des PME ont déjà été victimes d’une cyber-attaque, ce qui coûte en moyenne 8 670 $!

Offrez à votre clientèle un site web performant, au design élégant, adapté aux appareils mobiles et optimisé pour le référencement afin d’interagir avec votre entreprise. Vous souhaitez un diagnostique de votre site Internet? Contactez les experts en marketing web d’Amauta Marketing par téléphone au 514 907 2131 ou par courriel à hcespedes@amautamarketing.com

 

 

 

Le référencement naturel (SEO, Search Engine Optimization) peut s’avérer un processus lent et les entreprises en activité dans des secteurs compétitifs peuvent ne jamais parvenir à apparaître sur la première page de résultats des moteurs de recherche. C’est l’une des raisons pour laquelle il y a de plus en plus d’investissements effectués en publicité sur Internet. « La publicité Internet est une stratégie de marketing qui vous offre des résultats rapides, mesurables, et avec le plus grand retour sur investissement (ROI). » En effet, il s’agit d’un système d’enchères ou paiement par clic (PPC), c’est à dire que vous ne payez que lorsque l’internaute qui est à la recherche de vos produits ou services dans les moteurs de recherche clique sur votre annonce publicitaire et accède à votre site web. Il est conseillé de faire appel à un expert en publicité web qui possède les compétences techniques pour mener à bien une campagne de publicité en ligne.

Voici ce qu’il peut faire pour vous:

  • Lister les mots clés pertinents
  • Gérer le paramétrage de votre compte Google Webmaster Tool
  • Déterminer votre budget (PPC) mensuel
  • Optimiser votre annonce sponsorisée
  • Créer votre page de destination ou d’atterissage (page web vers laquelle pointe votre campagne de publicité Internet)
  • Suivre votre campagne publicitaire au quotidien
  • Mesurer les résultats de votre campagne

Une campagne Google Adwords pourrait vous coûter très cher si vos mots clés ne sont pas pertinents, si vous n’avez pas les compétences et le temps pour effectuer le suivi et les ajustements nécessaires en cours de campagne.

Voici 10 raisons pour embaucher un expert en publicité en ligne:

  1. La recherche de mots clés n’est pas une mince affaire

La recherche de mots clés est primordiale à votre succès sur Internet. C’est une première étape clé sur laquelle l’expert en marketing web passe énormément de temps tout au long de la campagne de publicité en ligne. Si vous choisissez un terme mal ciblé ou non pertinent, votre budget mensuel s’envolera rapidement, ne vous rapportant que peu ou pas de résultats. Voici les sources pour rechercher des mots clés :

  • Avec Google Keywords Tool (gratuit)
  • Dans la communication corporative de votre entreprise
  • Auprès de la concurrence (sites web)
  • Dans votre secteur d’activité
  1. La rédaction de l’annonce publicitaire pour générer un fort taux de conversion

L’un des atouts principaux d’un expert en publicité Internet est sa capacité à effectuer une veille et une analyse concurrentielle sur le web. En effet, il sait comment construire des annonces publicitaires pertinentes, il analyse celles de vos concurrents et il crée des annonces qui convertissent grâce à son expérience. Une annonce Google Adwords n’est pas un travail d’amateur, chaque terme a son importance afin d’augmenter le nombre de clics sur votre publicité et ainsi générer du trafic qualifié vers votre site web voire même convertir des prospects en nouveaux clients.

  1. Le suivi de la campagne et l’analyse des données exigent une expertise technique

Le fondement de toute bonne campagne de publicité Internet réside dans le suivi et l’analyse des données récoltées (tracking), comme la provenance des internautes. Une analyse minutieuse vous indiquera quelles annonces publicitaires et mots clés sont les plus susceptibles de vous attirer davantage de conversions. L’installation d’un code de suivi Google (Google tracking code) dans votre page de destination ou votre site web demande des connaissances de base en programmation HTML. Il est préférable de demander à votre webmestre ou à votre programmeur de faire l’installation à votre place. Si vous souhaitez toutefois suivre vos indices/ventes en provenance des appels téléphoniques, des installations et de l’expertise supplémentaires seront alors nécessaires.

  1. Comprenez-vous toute la terminologie de la publicité Internet?

Vous savez certainement ce que signifie « paiement par clic », mais connaissez-vous la signification des termes: CPM, CPC, CPA? Vous êtes découragé? Et qu’en est-il de la différence entre impressions, vues et requêtes? Savez-vous ce que l’expression « remarketing » signifie? Pourtant, il est crucial de comprendre ces termes pour effectuer la gestion quotidienne de vos campagnes publicitaires en ligne.

  1. Le réglage des paramètres d’une campagne peut être compliqué

Dans votre compte Google Adwords, il y a de nombreux paramètres que vous devez comprendre et ajuster afin de prodiguer une visibilité optimale de vos annonces sponsorisées sur les moteurs de recherches. Voici quelques paramètres de ciblage essentiels:

  • Zone géographique: ville, région, pays, rayon
  • Budget mensuel
  • Réseau des partenaires Google (Google Search Partners)
  • Appareils (téléphones mobiles, tablettes,etc.)
  • Langues
  • Stratégie d’enchère (bid strategy)
  • Mode de diffusion de l’annonce (dates de début/fin, horaires et jours)

Sans une compréhension de ces paramètres et sans expérience de la publicité en ligne, vous risquez de payer beaucoup trop cher et pour un trafic pas toujours qualifié. Un expert en publicité Internet v Sans les précieux conseils d’un spécialiste ou une certaine expérience, comment pourriez-vous savoir?

  1. Qu’est-ce qu’une page de destination efficace selon vous?

La « pertinence » n’est pas seulement un terme utilisé en référencement web (SEO), il a également son importance dans la publicité Internet. Plus votre page de destination est pertinente, moins vous dépenserez pour convertir les internautes en clients. L’expert en marketing web ne comprend pas seulement les principes de conception d’une page d’atterrissage, il sait aussi comment évaluer sa pertinence. Le test A/B est une technique employée par l’expert en marketing web pour comparer plusieurs pages d’atterrissage entre elles et améliorer les conversions. Cette comparaison peut en effet révéler une différence de taux de conversion entre 1 % à 5 %.

  1. Connaissance de votre industrie et expérience avec d’autres clients

Il est fort probable que votre expert en publicité Internet ait déjà travaillé avec d’autres clients de votre domaine d’activité. La plupart des agences en marketing web n’accepteront pas de collaborer avec vos concurrents directs. Néanmoins, si elles ont déjà mené une campagne de publicité en ligne pour des entreprises semblables à la vôtre, cela pourrait être bénéfique pour vous.

  1. Restez à l’affût des dernières tendances en marketing Internet

Un spécialiste en marketing se tient informé sur les dernières tendances en lisant des blogues, les sites de nouvelles et la presse spécialisée. Il assiste même à des événements (dont ceux de réseautage) et conférences dans son domaine plusieurs fois par année pour rester à jour. Il peut également compter sur les conseils avisés de ses partenaires et ses collègues qui ont tous une expertise et des compétences propres (programmation, graphisme, rédaction, stratège etc.).

  1. Avez-vous vraiment le temps?

Si vous êtes chef d’entreprise, vous vous affairez probablement déjà à des centaines d’autres missions chaque jour. Avez-vous vraiment le temps de gérer votre propre compte Google Adwords et de lui accorder l’attention nécessaire? De nombreux spécialistes en marketing abordent la publicité Internet avec une attitude plus décontractée en pensant que cela est plus simple que le référencement web (SEO).

  1. Faites des économies en embauchant un expert en marketing Internet

Pourtant, avec la publicité en ligne, vous payez chaque fois qu’un internaute clique sur votre annonce et votre budget mensuel aura tendance à augmenter tous les mois. Alors, une mauvaise gestion de votre campagne publicitaire Google Adwords peut vous coûter très cher et de manière exponentielle. À moins de détenir des compétences techniques, la certification Google Adwords et de l’expérience en référencement web (SEO) et publicité Internet, vous devriez toujours faire appel à un expert en marketing web afin d’économiser temps et argent! Un expert en marketing web possède des connaissances en analyse de données provenant de vos propriétés web (en utilisant l’outil Google Analytics notamment) et il vous brossera un portrait objectif de votre présence en ligne. Ensuite, votre consultant vous fera les recommandations adaptées pour atteindre vos objectifs (notoriété, conversions, ventes). Avec une campagne de publicité en ligne (comme Google Adwords) vous obtiendrez des résultats très rapides (comparé au référencement naturel), cela va générer du trafic ciblé, qualifié et augmenter les conversions ou les ventes (pour les sites transactionnels).

Souhaitez-vous améliorer votre présence en ligne, augmenter vos ventes sur votre site transactionnel ou générer de nouveaux leads sur Internet? Faites confiance à Amauta Marketing et apprenez-en davantage sur notre service de publicité Internet.

L’agence montréalaise Amauta Marketing a le vent dans les voiles: celle-ci vient de se voir octroyer la réalisation de quatre nouveaux mandats web. D’abord, une de plus importantes agences de recrutement en finance à Toronto, The Mason Group, a choisi Amauta Marketing pour s’occuper de son stratégie de marketing de moteurs de recherche sur le marché ontarien. De plus, les services de gestion des campagnes de référencement payantes de l’agence ont été retenus par deux entreprises locales, soit Plomberie Aquatech et Les Intallations Électriques Marcel Tessier AMP Lock, reconnue pour ses verrous antivol, fait également partie des nouveaux clients d’Amauta Marketing.