Articles

Audace, persévérance et sens des affaires sont parmi les termes choisis par le Centre d’Accueil et de Référence sociale et économique pour immigrants St-Laurent (CARI St-Laurent) pour illustrer le parcours d’Hernan Cespedes, président d’Amauta Marketing Internet. Hernan a effet eu le privilège d’être contacté par le CARI St-Laurent pour figurer dans l’ouvrage publié à l’occasion du trentième anniversaire de l’organisme et qui présente 30 profils d’immigrants entrepreneurs ayant chacun réussi dans son domaine d’affaires. Il s’est prêté au jeu de la biographie avec plaisir. Il s’est remémoré pour l’occasion son parcours, de la vente de journaux dès son plus jeune âge à Lima, au Pérou, à la création en 2010 au Québec, de son entreprise, aujourd’hui florissante.

Arrivé dans la belle province à l’âge de 13 ans sans connaître aucune des deux langues officielles du Canada, Hernan a rapidement embrassé sa nouvelle vie. Reconnu pour son enthousiasme communicatif et son sens de l’initiative, il a animé et géré plusieurs associations étudiantes au cégep et, plus tard, à l’Université McGill, lors de sa reprise d’études. Il a également été l’instigateur de la plateforme virtuelle Holà Montréal, qui regroupe les entreprises hispanophones du Québec, et s’est beaucoup investi dans son travail pendant plusieurs années au sein de Médiagrif, entreprise québécoise de solutions numériques en B2B.

Ayant deviné le potentiel du marketing numérique dès ses balbutiements, Hernan a mûri son projet d’entrepreneuriat, ne voulant rien laisser au hasard, avant de faire le saut. Aujourd’hui, il prend énormément de plaisir à travailler avec des clients du Québec et des autres provinces canadiennes, mais aussi des États-Unis, d’Amérique latine et d’Europe. Son souhait est de servir ses clients avec constance et à-propos et de montrer que tout est possible si l’on est à l’écoute du marché et que l’on travaille fort. Une façon, pour lui, de redonner à sa patrie d’adoption et d’encourager les nouveaux arrivants à aller au bout de leurs rêves.

L’année 2019 commence, et avec elle se prépare un cortège de nouveautés. Le marketing numérique continue en effet d’évoluer rapidement grâce aux techniques qui se développent, mais aussi en raison des nouvelles exigences des consommateurs. L’essentiel en cinq points.

  1. Personnalisation à grande échelle – Plus ça va, plus le profil et le parcours des consommateurs se diversifient. Pour attirer de nouveaux clients, continuez à utiliser la technique de la segmentation, toujours efficace en marketing, mais privilégiez alors les étapes de vie des clients, plutôt que leur âge, pour viser des sous-groupes aux habitudes similaires. L’idéal? La personnalisation de masse. Pour cela, l’étude des données peut grandement vous aider et l’intelligence artificielle vient en renfort.
  2. Mégadonnées et intelligence artificielle – Les données structurées (essentiellement chiffrées) sont maintenant largement rattrapées par des données non structurées (messages textes, vidéos, images, etc.). Cette abondance et cette diversité des mégadonnées rendent leur analyse difficile. Toutefois, en 2019, les progrès en intelligence artificielle devraient faciliter cette analyse et influencer durablement les outils de marketing numérique. Restez à l’affût!
  3. Percée des chatbots – Pour accompagner vos clients et répondre immédiatement aux questions les plus courantes, les assistants personnels ou chatbots, déjà utilisés en 2017 et 2018, devraient consolider leur présence sur les sites Web cette année. Pour savoir comment les installer et en tirer profit, consultez-nous.
  4. Recherche vocale – Autre tendance qui a le vent dans les voiles : les requêtes par saisie vocale. Elles prennent de plus en plus de place dans la vie des consommateurs en raison de l’utilisation croissante d’assistants numériques et d’appareils intelligents pour la maison. C’est un élément à ne pas négliger si vous souhaitez bonifier votre offre. Pour mettre ce système en place, sachez qu’il est nécessaire d’adapter le SEO. Nous vous en parlerons en détail avec plaisir.
  5. Influenceurs locaux – Enfin, faire appel à des influenceurs est toujours aussi prisé en 2019. La vraie nouveauté, toutefois, c’est d’utiliser des influenceurs locaux. À moins d’être une multinationale ou une entreprise de commerce électronique bien établie, votre marketing sera avant tout local. Recherchez alors les influenceurs locaux de votre sphère d’activité et réfléchissez à un partenariat à long terme.

Voilà donc matière à réflexion pour la nouvelle année! Mais quoi que vous souhaitiez faire, pensez à intégrer les nouvelles fonctionnalités dans une stratégie numérique d’ensemble pour de meilleurs résultats. Bonne année 2019!

 

Comme souvent en début d’année, les prédictions vont bon train lorsqu’on discute de tendances marketing. Découvrez 5 tendances en marketing web à surveiller cette année qui vous donneront un aperçu de ce qui se dessine pour 2017.

  1. Le marketing mobile

Comme en 2016, le marketing mobile restera un incontournable en 2017 et il en sera de même dans les années à venir. Nous utilisons nos smartphones (cellulaires intelligents) partout, en tout temps et ils représentent la porte d’entrée de la navigation sur le Web, en particulier sur les médias sociaux. Comme vous le savez, l’utilisation d’Internet sur mobile a dépassé celle sur desktop dès 2016 et elle ne cessera de progresser. Nous effectuons toujours plus de tâches avec notre mobile : achats, réservations, commande dans un restaurant, etc. Souvenez-vous fin 2016, Google annonçait l’arrivée prochaine de Mobile First, un projet d’index basé sur le contenu mobile, ce dernier tiendra compte des facteurs mobiles pour positionner un site Internet dans les moteurs de recherche (balises, site adapté au mobile etc.). Pensez donc à créer des contenus adaptés au mobile, soit pour une lecture courte et rapide. Par ailleurs, les réseaux sociaux Mobile only (uniquement sur mobile) tel que SnapChat, la vidéo en direct (Facebook Live) et le paiement via mobile vont connaître un engouement sans précédent.

  1. Le marketing de contenu

Cette année, il faudra continuer à développer des contenus de qualité répondant aux attentes et aux intérêts de vos cibles pour augmenter vos chances de conversion. Comme il faut créer toujours plus de contenus, les entreprises recruteront de plus en plus de spécialistes ou des équipes dédiées au contenu, pour créer des contenus uniques, sous différentes formes et le diffuser sur diverses plateformes. L’utilisation de la vidéo en direct (live streaming) et de la réalité augmentée vont ouvrir de nouvelles possibilités en termes de production de contenus. Le contenu vidéo s’est imposé ces dernières années. En 2016, YouTube est devenu le 2e moteur de recherches, derrière Google et la vidéo va bientôt occuper 80% du trafic sur Internet. Quant à la technologie de réalité augmentée, elle amplifie l’interactivité avec les utilisateurs et favorise l’émergence de nouveaux formats de contenus. Avec les plateformes de partage de contenus visuels tels que Snapchat, Instagram, Pinterest, YouTube, très populaires chez les moins de 35 ans, le phénomène de « content snacking » se développe, soit une consommation rapide de contenus éphémères. Les messages devront être toujours plus personnalisés grâce à l’analyse pointue des données des internautes. La co-création avec des influenceurs de niche, des bloggeurs permettra de proposer à notre audience un contenu toujours plus spécialisé.

  1. La recherche vocale

En 2017, la recherche vocale s’imposera parmi les tendances SEO à prévoir dans sa stratégie de référencement. Les utilisateurs sont nombreux à utiliser des systèmes de reconnaissance vocale comme Google Now, Siri ou Cortana pour effectuer leur recherche sur Internet. Les professionnels du marketing vont devoir adapter leurs pratiques SEO pour se rapprocher d’un langage plus parlé. Par exemple, au lieu de taper les mots clés « tendances marketing web 2017 » sur un moteur de recherche, on demandera à son cellulaire « Quelles sont les tendances marketing web pour 2017? ». La recherche vocale étant essentiellement utilisée sur mobile, votre stratégie de référencement sur mobile sera primordiale en 2017.

  1. Marketing automatisé ou automation

Connaître sa clientèle et ses prospects grâce à l’exploitation des données de navigation (site Internet, médias sociaux, infolettre et campagnes courriel) va vous permettre d’offrir le bon contenu, à la bonne personne et au bon moment. En automatisant les contenus, on s’adresse directement à des segments de marchés spécifiques et on s’assure de communiquer avec notre audience de manière régulière. Par exemple, l’automatisation de rappels courriel durant le processus d’achat est une astuce qui permet de conclure des ventes. Nous constatons également l’émergence des chatbots depuis 2016, leur but est de répondre automatiquement aux utilisateurs par courriel ou par clavardage.

  1. Le reciblage ou remarketing 

2017 sera également l’année de l’analyse des données collectées lors de la navigation sur le web. En témoigne, l’explosion du remarketing en 2016 et l’exploitation massive de vos données fournies à Google, Facebook et toutes les grandes régies publicitaires. La stratégie de reciblage publicitaire consiste à reprendre contact avec des utilisateurs ayant déjà visité votre site Web et en leur proposant des produits, des services ou des contenus personnalisés en fonction de leur profil type (personas : sexe, âge, éducation) et de son comportement en ligne (à quelle étape du processus d’achat il est rendu). Ainsi, les publicitaires (Google, Facebook etc.) proposent toujours plus d’outils pour rejoindre les internautes qui ont visité une fois notre site web ou qui ont abandonné leur processus d’achat. On augmente ainsi le taux de conversion en « closant » efficacement les ventes et en s’adressant à des internautes captifs, toutefois il est suggéré d’utiliser cette tactique avec parcimonie.

Une fois que vous aurez identifié vos objectifs à atteindre pour cette nouvelle année, n’oubliez pas que le plus important est l’expérience de votre client à toutes les étapes de son processus d’achat, que ce soit en ligne ou en boutique. Il faut donc apprendre des bons et des mauvais coups marketing de 2016 afin de déployer une stratégie multicanale basée sur une vision à moyen et long terme.

Bonne année 2017 !