À compter du mois prochain, Amauta Marketing déménage à Laval pour offrir à ses employés et à sa clientèle un espace de travail encore mieux adaptée à sa croissance, à ses besoins et à ceux de ses clients. Situés entre l’autoroute 440 et l’autoroute 15, ces nouveaux bureaux lui permettront d’améliorer ses installations dotant ainsi l’agence d’une réception avec salle d’attente, d’une salle de conférence, d’une cafétéria, de bureaux et de salles de formation. 

Depuis 2005, Amauta Marketing, chef de fil du marketing web. Certifiée Google Partner et accréditée Bing Professionaloffre ses services en français, en anglais et en espagnol et tous ses services sont axés sur des résultats mesurables pour augmenter la visibilité sur le web de ses clients, maximiser le retour sur leur investissement et leur permettre de prendre de l’expansion dans de nouveaux marchés lucratifs.  

Amauta Marketing a réalisé la refonte complète du site web d’Espace Garage Plus. Crée en 2006, Espace Garage Plus est la première entreprise au Québec exclusivement spécialisée dans la conception et l’aménagement de garages résidentiels.

Le nouveau site web d’Espace Garage Plus a été conçu pour permettre de renouveler l’expérience utilisateur, tant du point de vue ergonomie, accessibilité du contenu que navigation, en présentant les services, les produits ainsi que les nombreux exemples et types d’aménagements conçus et réalisés par l’entreprise. En plus d’un blogue, le site offre un catalogue de produits et accessoires facile de consultation. Finalement, Amauta Marketing est aussi responsable de la stratégie SEO et de la gestion des campagnes de publicité Google Ads.

Fort d’une offre de services en marketing web, le nouveau partenariat entre Amauta Marketing et VSM Marketing proposera aux clients de VSM un ensemble de services en génération de la demande via le web et en mode traditionnel de téléprospection et marketing direct.

Les stratèges marketing des deux agences offrent leur expertise dans le développement de la stratégie, la planification, la réalisation, la création de contenu et l’exécution de projets en communication et en marketing numérique dans le but d’acquérir une nouvelle clientèle.

« Ensembles, nos deux entreprises offrent une solution 360° pour donner un élan de croissance à nos clients », indique Nathalie Gauthier, présidente de VSM Marketing.

Une des valeurs fondamentales d’Amauta Marketing est de s’impliquer, de faire preuve de responsabilité sociale, au sein des bonnes causes. Peu de choses nous rendent aussi heureux que de développer des partenariats qui s’étendent au-delà des limites des rapports commerciaux traditionnels. C’est pourquoi nous sommes très fiers de faire partie de la création et du lancement de la Maison des Amériques! Notre rôle dans le lancement de ce projet fut, comme vous pouvez le deviner, de créer le site web ainsi que de fournir des conseils en marketing. Ce fut non seulement un honneur, mais également un plaisir de travailler avec une équipe si innovatrice et talentueuse.

Un peu d’info sur ce projet extraordinaire : 

« La Maison des Amériques est un espace de rencontre pour la communauté latino-américaine au Québec et pour toutes les personnes désirant être en contact avec celle-ci. La Maison des Amériques offre à la fois de l’orientation sociale, des activités culturelles et du développement d’affaires, dans une ambiance chaleureuse et avec une approche personnalisée et diversifiée en un seul lieu. Nous rassemblons, autour de nos activités quotidiennes et spéciales, une grande partie des membres de la communauté latino-américaine du Québec, ainsi qu’une grande partie des citoyens et des visiteurs intéressés pour créer cet espace de vie où sont présentés les cultures, les connaissances, les produits et les services offerts par les natifs de ce continent. La mission de La Maison des Amériques consiste ainsi à devenir le premier point de rencontre de la communauté latino- américaine au Québec offrant à la fois de l’orientation sociale, des activités culturelles et du développement d’affaires. Nous nous basons sur l’expérience acquise à l’étranger par des membres de notre communauté afin de faciliter l’intégration et le cheminement des immigrants latino-américains au Canada. »

Amauta Marketing vous invite fortement à visiter le site de la Maison des Amériques! Ce n’est pas à tous les jours qu’une nouvelle maison à vocation entrepreneuriale, sociale et culturelle prend vie, et nous sommes fiers d’avoir participé à sa création! 

À compter du 1er juin, Google devra reverser la taxe de vente du Québec (TVQ) à Revenu Québec, comme devront le faire également d’autres entreprises internationales du numérique telles Apple, Amazon, Netflix et Spotify, entre autres, qui vendent des services et des produits dits « incorporels ».

Pour une concurrence plus saine

L’objectif annoncé par le gouvernement de M. Legault est de fournir un cadre commercial plus équitable aux entreprises locales qui n’ont jamais bénéficié de cette largesse de ne pas percevoir la TVQ à 9,975 % et dont les prix étaient donc plus élevés pour le consommateur. Il s’agit aussi de récupérer plus de 150 millions de dollars d’ici 2022-2023, comme l’expliquait le gouvernement du Québec en 2018.

Revenu Québec fournit d’ailleurs la liste de 76 entreprises internationales soumises à ces nouvelles règles. En revanche, le gouvernement fédéral n’a pas suivi le gouvernement du Québec dans cette direction et n’impose toujours pas le versement de la taxe sur les produits et services (TPS) à 5 % aux géants du numérique.

Votre facture sera modifiée dès samedi

Que vous utilisiez des services vidéo en continu sur Netflix, que vous achetiez des produits en ligne sur Amazon ou que votre entreprise se serve des services de Google Ads pour analyser le comportement de sa clientèle et gérer ses campagnes de publicité en ligne, vous verrez donc votre facture modifiée avec l’ajout de la TVQ dès samedi.

Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à nous en parler. Comme toujours, nous sommes à votre écoute et souhaitons vous faciliter la vie.

La nouvelle collaboration entre Amauta Marketing et MBA Recherches’annonce fructueuse. Cette entreprise, située au centre-ville de Montréal, est spécialisée en études de marché, plus précisément en recherches quantitative et qualitative. Elle a chargé Amauta Marketing de mettre sur pied et de gérer ses campagnes de publicité en ligne.

MBA Recherche déploie des méthodologies et des outils innovants pour sonder des échantillons représentatifs, stables et bien définis de la population québécoise afin d’obtenir des informations précises. Ses clients obtiennent ainsi rapidement des réponses de la part de segments de population sur différents sujets, notamment sur les habitudes de consommation. Le positionnement marketing est alors facilité et les ventes ont plus de chances d’aboutir. MBA Recherche est membre du Canadian Research Insights Council (CRIC), de la European Society for Opinion and Market Research (ESOMAR) ainsi que de l’Insights Association, et respecte les pratiques et codes de conduite de ces associations.

Le travail d’Amauta Marketing se fera en amont et consistera à promouvoir l’entreprise en ligne afin de susciter l’intérêt de nouveaux « panélistes » et de les inciter à rejoindre les groupes sondés.

Audace, persévérance et sens des affaires sont parmi les termes choisis par le Centre d’Accueil et de Référence sociale et économique pour immigrants St-Laurent (CARI St-Laurent) pour illustrer le parcours d’Hernan Cespedes, président d’Amauta Marketing Internet. Hernan a effet eu le privilège d’être contacté par le CARI St-Laurent pour figurer dans l’ouvrage publié à l’occasion du trentième anniversaire de l’organisme et qui présente 30 profils d’immigrants entrepreneurs ayant chacun réussi dans son domaine d’affaires. Il s’est prêté au jeu de la biographie avec plaisir. Il s’est remémoré pour l’occasion son parcours, de la vente de journaux dès son plus jeune âge à Lima, au Pérou, à la création en 2010 au Québec, de son entreprise, aujourd’hui florissante.

Arrivé dans la belle province à l’âge de 13 ans sans connaître aucune des deux langues officielles du Canada, Hernan a rapidement embrassé sa nouvelle vie. Reconnu pour son enthousiasme communicatif et son sens de l’initiative, il a animé et géré plusieurs associations étudiantes au cégep et, plus tard, à l’Université McGill, lors de sa reprise d’études. Il a également été l’instigateur de la plateforme virtuelle Holà Montréal, qui regroupe les entreprises hispanophones du Québec, et s’est beaucoup investi dans son travail pendant plusieurs années au sein de Médiagrif, entreprise québécoise de solutions numériques en B2B.

Ayant deviné le potentiel du marketing numérique dès ses balbutiements, Hernan a mûri son projet d’entrepreneuriat, ne voulant rien laisser au hasard, avant de faire le saut. Aujourd’hui, il prend énormément de plaisir à travailler avec des clients du Québec et des autres provinces canadiennes, mais aussi des États-Unis, d’Amérique latine et d’Europe. Son souhait est de servir ses clients avec constance et à-propos et de montrer que tout est possible si l’on est à l’écoute du marché et que l’on travaille fort. Une façon, pour lui, de redonner à sa patrie d’adoption et d’encourager les nouveaux arrivants à aller au bout de leurs rêves.

En février 2019, Google raflait 92,81 % de parts de marché au Canada en tant que moteur de recherche. Un chiffre qu’on ne peut pas ignorer quand on se préoccupe de référencement. En Amérique du Nord, le géant domine en effet très largement les parts de marché de ses trois principaux concurrents : Bing (4,17 %), Yahoo! (2,07 %) et DuckDuckGo (0,66 %).

Une ascension fulgurante

À la fin de 2018, Google a fêté ses 20 ans. Depuis son lancement, cette entreprise a crû de manière quasi exponentielle. « Quand Larry Page et Sergey Brin ont fondé Google le 7 septembre 1998, ils n’avaient que quatre ordinateurs, leur ingéniosité et 100 000 $ […] Dix ans plus tard, le géant employait 20 000 personnes et affichait une valeur boursière de 150 milliards de dollars US », indiquait TVA Nouvelles en 2008. Une autre décennie a passé et le nombre d’employés a maintenant dépassé 72 000. La capitalisation boursière de la firme de Mountain View, en Californie, atteint 570 milliards de dollars américains avec un bénéfice de 19,5 milliards en 2016. Difficile, pour les concurrents, de garder la cadence. Si l’on recense les moteurs de recherche multilingues dans le monde, on en trouve une dizaine, dont quatre vraiment sérieux : Yahoo et Bing, les deux plus importants, se sont regroupés dans le cadre d’un partenariat. Au Canada, DuckDuckGo, MSN et, dans une moindre mesure, Baidu, arrivent loin derrière.

Les clés du succès

Pourquoi ce succès comme moteur de recherche? Essentiellement en raison de l’investissement en recherche et développement consenti par Google pour mieux comprendre les questions des internautes. De la recherche personnalisée à l’analyse sémantique des requêtes en passant par l’amélioration du système de classement grâce à des critères de plus en plus pertinents, Google agit indéniablement comme chef de file. Adoptant une culture de remise en question permanente, le moteur modifie aussi régulièrement son algorithme. Par ailleurs, Google a été l’un des premiers à présenter ses résultats de recherche de façon claire et à les agrémenter d’images et de photos, séduisant les plus paresseux ou les moins technos d’entre nous. Enfin, l’entreprise propose aussi tout un éventail de produits facilitant la recherche et permettant de mieux afficher les résultats : Google Maps, Street View, YouTube, Google Flights, Knowledge Graph, etc.

Si l’on peut se réjouir de la présence d’autres moteurs de recherche, ce qui crée une saine émulation dans ce monde éminemment concurrentiel, il n’en reste pas moins que Google demeure LA référence en matière de référencement aujourd’hui et qu’il est impératif de comprendre et de parler son langage. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour une séance d’interprétation!

L’intelligence artificielle (IA) aide Google Ads à améliorer la performance des publicités. Mieux, Google se sert maintenant de l’IA pour suggérer des publicités et les envoyer automatiquement dans votre compte d’entreprise.

Choisir et vérifier l’emplacement des annonces

L’objectif de l’intelligence artificielle est de simuler l’intelligence humaine grâce à de puissants ordinateurs. En combinant l’IA avec les données et l’historique de vos campagnes publicitaires, par exemple la localisation des leads, les heures de conversion et les mots clés à la source de la conversion, vous obtiendriez des suggestions très intéressantes. L’idée est de déterminer les publicités qui fonctionnent le mieux. Par exemple, au début de 2018, Google Auto Ads a été déployé. Ce logiciel utilise l’apprentissage automatique (machine learning) pour positionner les publicités au meilleur endroit sur la page que visionne l’internaute. De plus, en avril 2018, la plateforme Google Ads a annoncé qu’elle utilisait l’IA pour renforcer ses contrôles et éviter ainsi que des publicités se retrouvent près de contenus sujets à polémique.

Suggérer des annonces à partir de l’IA

Google a également informé les publicitaires et les équipes marketing qu’elle commençait à suggérer des publicités aux entreprises en tenant compte des enseignements de l’IA. L’objectif était de déterminer les publicités les mieux adaptées en fonction des résultats. Ces annonces sont maintenant envoyées dans le compte Google Ads des entreprises. Si vous laissez votre compte en pilote automatique, ces publicités seront générées automatiquement au bout de 14 jours. Vous pouvez bien sûr en profiter, mais sachez que vous pouvez aussi refuser cette fonctionnalité et utiliser les analyses pour prendre vous-même vos décisions. De cette manière, vous restez maître de votre compte et de vos campagnes publicitaires. En effet, l’objectif de Google est d’inciter les internautes à cliquer. Mais avoir plus de clics pour Google ne veut pas forcément dire avoir plus de clients ou faire plus de ventes pour votre entreprise : les clics ne sont pas tous équivalents. Un œil humain est nécessaire pour obtenir le meilleur des deux mondes.

Il est donc essentiel que vous poursuiviez l’analyse de votre taux de conversion ou que vous en discutiez avec votre équipe marketing. Bien que l’IA soit très utile, ne faites pas l’impasse sur votre propre intelligence et continuez à étudier les résultats chiffrés de vos campagnes avec attention. Vos ventes en dépendent!

Communiquez avec l’équipe d’Amauta Marketing pour en savoir plus.

L’année 2019 commence, et avec elle se prépare un cortège de nouveautés. Le marketing numérique continue en effet d’évoluer rapidement grâce aux techniques qui se développent, mais aussi en raison des nouvelles exigences des consommateurs. L’essentiel en cinq points.

  1. Personnalisation à grande échelle – Plus ça va, plus le profil et le parcours des consommateurs se diversifient. Pour attirer de nouveaux clients, continuez à utiliser la technique de la segmentation, toujours efficace en marketing, mais privilégiez alors les étapes de vie des clients, plutôt que leur âge, pour viser des sous-groupes aux habitudes similaires. L’idéal? La personnalisation de masse. Pour cela, l’étude des données peut grandement vous aider et l’intelligence artificielle vient en renfort.
  2. Mégadonnées et intelligence artificielle – Les données structurées (essentiellement chiffrées) sont maintenant largement rattrapées par des données non structurées (messages textes, vidéos, images, etc.). Cette abondance et cette diversité des mégadonnées rendent leur analyse difficile. Toutefois, en 2019, les progrès en intelligence artificielle devraient faciliter cette analyse et influencer durablement les outils de marketing numérique. Restez à l’affût!
  3. Percée des chatbots – Pour accompagner vos clients et répondre immédiatement aux questions les plus courantes, les assistants personnels ou chatbots, déjà utilisés en 2017 et 2018, devraient consolider leur présence sur les sites Web cette année. Pour savoir comment les installer et en tirer profit, consultez-nous.
  4. Recherche vocale – Autre tendance qui a le vent dans les voiles : les requêtes par saisie vocale. Elles prennent de plus en plus de place dans la vie des consommateurs en raison de l’utilisation croissante d’assistants numériques et d’appareils intelligents pour la maison. C’est un élément à ne pas négliger si vous souhaitez bonifier votre offre. Pour mettre ce système en place, sachez qu’il est nécessaire d’adapter le SEO. Nous vous en parlerons en détail avec plaisir.
  5. Influenceurs locaux – Enfin, faire appel à des influenceurs est toujours aussi prisé en 2019. La vraie nouveauté, toutefois, c’est d’utiliser des influenceurs locaux. À moins d’être une multinationale ou une entreprise de commerce électronique bien établie, votre marketing sera avant tout local. Recherchez alors les influenceurs locaux de votre sphère d’activité et réfléchissez à un partenariat à long terme.

Voilà donc matière à réflexion pour la nouvelle année! Mais quoi que vous souhaitiez faire, pensez à intégrer les nouvelles fonctionnalités dans une stratégie numérique d’ensemble pour de meilleurs résultats. Bonne année 2019!