Les technologies numériques ne cessent de se transformer à une vitesse grand V. Comment, dès lors, garantir que votre site Web reste dans la course? En effectuant 5 changements clés pour le plus grand bénéfice de vos visiteurs, vous continuerez à véhiculer votre image de marque avec brio et à vendre vos produits et vos services efficacement. Petite visite guidée.

  1. Sécurisez votre site Web – Il est à présent essentiel que l’adresse URL de votre site Web commence par « https ». L’algorithme de Google en tient compte et, si vous n’effectuez pas ce changement, votre site risque de ne plus apparaître aussi facilement dans les moteurs de recherche. Pensez aussi à vérifier la vitesse de chargement de votre site. Elle ne devrait pas dépasser 2 secondes.
  1. Jouez la carte de la proximité – Les clients aiment faire affaire avec des entreprises locales. Mentionnez votre adresse ou le nom de la ville où votre entreprise est située. Vous pouvez aussi créer une page entreprise avec le service gratuit de géolocalisation GoogleMyBusiness, de plus en plus utilisé avec les téléphones intelligents. Surtout, assurez-vous d’être facilement joignable, par téléphone ou par formulaire.
  1. Proposez un service différentiateur – Vous êtes à un clic de la concurrence. Aujourd’hui, vous disposez de 2 à 3 secondes pour séduire l’internaute et de 8 secondes pour le convaincre de rester sur votre site. Proposez-lui un service unique et des preuves de professionnalisme. Vous pouvez par exemple mentionner votre expérience, vos certifications et afficher les témoignages de vos clients.
  1. Offrez un contenu clair et diversifié – Les gens consomment le contenu de manière très différente selon le moment de la journée ou selon leurs besoins. Pensez à offrir une information variée et équilibrée, comprenant des textes, des photos et de courtes vidéos (pas plus d’une minute chacune). Affichez très clairement les boutons d’appel à l’action pour éviter au visiteur de s’impatienter.
  1. Bonifiez votre référencement – Pour effectuer le référencement naturel d’un site Web, Google se base sur plus de 200 critères. Rester en première position est donc un exercice d’équilibriste et d’expert. Les campagnes de publicité sur Google, bien gérées, bonifient quant à elles votre référencement, sachant que 90 % des recherches des internautes se font sur ce moteur de recherche-là.

Vous voulez en savoir plus? Appelez-nous pour en discuter.

Le web évolue à vitesse grand V et il est important d’être au fait des tendances en matière de conception web, notamment si vous avez prévu la refonte de votre site web en 2017. À quoi ressembleront les sites web cette année ?

  1. L’adaptation au mobile :

On ne le répétera jamais assez, si votre site web ne s’adapte pas au mobile ou responsive, il est grand temps d’y remédier car Google lance l’approche Mobile first ce trimestre, le moteur de recherche indexera le contenu des sites web mobiles et les référencera en fonction.

  1. Le contenu sera toujours roi cette année

Le saviez-vous ?

La capacité d’attention sur le web est de 8 secondes alors pensez à condenser l’information pour la rendre rapide et facile à lire.

  1. Les inspirations design :
  • Le Flat Design est un type de sites aux couleurs acidulées et aux icônes minimalistes, sans référence symbolique au monde réel. Les internautes se sont lassés de cette tendance trop plat au profit du Material Design qui conserve les même fondamentaux que le Flat Design mais avec l’ajout de perspective, de formes géométriques, d’ombres et de mouvement. L’avantage : ce type de conception web est très lisible, il permet d’alléger le contenu et de réduire le temps de chargement d’un site web. Sachez que la vitesse de chargement fait désormais partie des critères prioritaires pour obtenir un meilleur référencement sur Google.
  • Quant au Almost Flat, il propose une variation qui utilise les ombrages et les effets de mouvement et de profondeur. L’avantage : Un design plus réaliste pour les usagers, tout en restant simple et léger.
  • La tendance minimaliste dit Typo first propose des polices XXL, parfois extravagantes avec de nombreux textes dynamiques et d’images en couches, lesquelles travailleront en tandem avec le défilement parallaxe des sites web.
  • Avec la tendance Edgy, les couleurs, formes et visuels deviennent de plus en plus extravagants. Cette dernière est issue de l’art Edgy  (traduction de l’anglais « à la limite ou à la frontière »), qui consiste à utiliser des images fortes voire presque provocantes. Elle reprend les codes du Pop Art, sans la volonté de choquer (ou de dénoncer). Sachez que ces styles de design web ne correspondent pas à tous les types d’entreprises ou toutes les images de marque.

Focus sur le Skeuomorphism, le quoi ? Cette tendance lancée par Apple consiste à imiter la forme des objets réels pour représenter les applications numériques ayant la même fonction.

  • Les couleurs à la mode : 2017 sera l’année de l’audace et des contrastes avec un mélange de détente, vitalité, des couleurs brillantes et proches de la nature. C’est la fin des tons pastel et des couleurs froides. Sources : pantone.com et engelvoelkers.com
  • Les animations, les micro-interactions, le scrolling pour plus d’engagement : On remarque un retour en force des images GIF qui amènent de l’interactivité pour mettre en avant vos promotions, vos articles de blogue et votre infolettre (à utiliser avec parcimonie). Autre tendance d’animation des sites Internet en 2017, le parallaxe.

Les micro-interactions

  • Barres de réseaux sociaux pour donner envie aux visiteurs de partager vos contenus.
  • Animations sur vos boutons d’appel à l’action (call-to-action) comme un changement de couleur au survol pour augmenter l’envie de cliquer dessus et convertir davantage. Restez subtile !

Le scrolling (défilement tactile) vertical a encore de beaux jours devant lui. On verra s’y ajouter souvent, une colonne qui offrira une structure façon grille avec des cases ou écrans multi-images pour découper et aérer le contenu. En résumé, on remarque l’ajout d’animations et d’effets dynamiques et l’abandon progressif des éléments graphiques dits statiques.

Derniers conseils

  • Personnalisez votre icône d’entreprise ou marque sur Google Maps : une bonne façon de vous démarquer de la concurrence dans les grandes villes comme Montréal notamment.
  • Considérez l’ajout d’une plateforme conversationnelle avec les chatbots entièrement automatisés ou un simple chat/système de sms avec un représentant derrière l’écran pour répondre en temps réel à vos clients.

Vous prévoyez la création ou la refonte de votre site Internet en 2017 ? Nous vous proposons notre service de conception de sites web sur WordPress.

 

Aujourd’hui, plus de 50% des consommateurs utilisent leurs appareils mobiles tels que les téléphones intelligents et les tablettes pour rechercher de l’information sur Internet, visiter un site Web ou effectuer un achat. Les gens délaissent de plus en plus l’ordinateur et le portable parce qu’ils ont toujours leur appareil mobile à portée de la main. C’est pourquoi le design de votre site Web doit s’adapter à l’écran du mobile, qui est beaucoup plus petit. En fait, votre design doit s’adapter à toutes les plateformes : écran d’ordinateur, tablette et mobile. Vous voulez créer une expérience consistante et optimisée pour le client, quel que soit l’appareil qu’il utilise. Un site web classique à largeur fixe ne suffit plus. Malheureusement, il y a encore des entreprises qui ont des sites non adaptatifs. Si vous avez de la concurrence dans votre domaine ou que votre entreprise a besoin d’exister en ligne pour générer des revenus, voici 1o raisons qui sauront vous convaincre qu’il est encore temps pour vous d’agir!

Raison #1 : Recommandé par Google

Google définit maintenant les sites adaptatifs comme la meilleure pratique à suivre pour optimiser l’expérience utilisateur des usagers d’appareils mobiles et rejoindre ce public cible. Google va jusqu’à privilégier les sites adaptatifs dans ses moteurs de recherche si la recherche est effectuée sur un appareil mobile. Ceci est particulièrement vrai pour une recherche locale. Quand on sait que Google détient 90% des parts de marché, il est essentiel de bien saisir toute la portée et l’impact qu’aura un site adaptatif sur la croissance de vos affaires.

Raison #2 : Un site, plusieurs appareils

Offrir une expérience utilisateur agréable à travers de multiples plateformes et tailles d’écran est l’aspect le plus attrayant et le plus critique du design Web adaptatif pour le monde mobile d’aujourd’hui. Par exemple, si vous recherchez un cadeau d’anniversaire sur votre cellulaire au travail, puis vous continuez la recherche sur le même  site sur votre ordinateur à la maison, lorsque le site est adaptatif vous n’aurez pas à refaire les étapes déjà réalisées de la recherche du produit. Un site adaptatif rend vraiment la vie plus simple et vos clients vous en remercieront!

Raison #3 : Plus facile à gérer

Avoir un site web et un site pour mobile nécessite d’avoir deux campagnes Google AdWords, deux campagnes de référencement et des rapports distincts de Google Analytics, ce qui devient très compliqué à gérer. La gestion d’un seul site est beaucoup plus facile que la gestion de deux sites.

Raison #4 : Expérience utilisateur positive

Lorsque les utilisateurs mobiles arrivent sur un site Web qui n’est pas adapté au mobile, ils ont tendance à quitter ce site et une occasion d’affaires est manquée. En fait, si un utilisateur atterrit sur votre site mobile et est frustré parce qu’il est difficile à naviguer, selon Google Think Insights on Mobile, il y  a 61% de chances qu’il quittera pour aller sur un autre site Web. Par contre, les données montrent qu’une expérience positive sur un site web adaptatif rend l’utilisateur 67 % plus susceptible d’acheter un produit ou un service. Il serait donc très avantageux de mettre à niveau votre site pour l’adapter au mobile.

Raison #5 : L’importance de votre présence sur le web
Si vous avez incorporé un blogue d’affaires et une stratégie de médias sociaux dans votre campagne de marketing Internet, vous avez probablement constaté une augmentation significative de votre trafic mobile. Une étude récente de ComScore démontre que 55% de la consommation de médias sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram) se passe sur un appareil mobile. En étant actif sur les médias sociaux et en ajoutant des liens vers votre site Web adaptatif, vous observerez une plus grande activité sous la forme de visiteurs et d’acheteurs. Et si vos liens sont partagés, votre site est assuré d’obtenir un rang  plus élevé dans les moteurs de recherche !

Raison #6 : Meilleur pour le SEO

En règle générale, les sites web adaptatifs aux mobiles fonctionnent mieux et sont plus faciles à entretenir. Si vous décidez de créer un site mobile distinct, sachez que vous aurez besoin de construire l’autorité du domaine et la réputation de ce site à partir de zéro. Qui veut se donner cette peine? Il est beaucoup plus facile et rentable de mettre à niveau votre plateforme existante afin que votre design Web soit adaptatif aux plateformes mobiles. Vous garderez ainsi votre trafic existant et le nom de domaine que vous avez déjà.

Raison #7 : La convivialité : un must pour les petites entreprises

La plupart des gens utilisent leur téléphone intelligent plusieurs fois par jour pour naviguer sur Internet. Cette routine entraîne inévitablement une baisse de l’utilisation d’Internet sur les ordinateurs de bureau. Plus de 90 % d’utilisateurs mobiles recherchent des  entreprises locales sur leur téléphone. Ces utilisateurs de mobiles contactent invariablement l’entreprise qu’ils ont cherchée dans les 24 heures suivantes! Par conséquent, si votre site Web d’entreprise est convivial, c’est-à-dire adaptatif, vous augmenterez vos opportunités de vente.

Raison #8 : V pour vitesse

Le contenu par page sur un appareil mobile ou une tablette devrait charger à l’intérieur de  1 ou 2 secondes selon les normes de Google Page Speed Développeurs. Vos visiteurs sont des gens occupés et si le site prend trop de temps à charger, ils n’attendront pas. Ils vont cliquer en dehors du site et visiter votre concurrent à la place.

Raison #9:  Cybercommerce et maintenant M-Commerce

Depuis les cinq dernières années, le facteur de croissance le plus important pour le cybercommerce est  le M-commerce. En d’autres mots, l’utilisation d’appareils portables pour faire des achats en ligne. Il représente 74% de la croissance du commerce en ligne. Les professionnels croient en la mobilité et en cette nouvelle impulsion qui fera accroître le commerce en ligne ces prochaines années.  Cette expansion spectaculaire a incité les petites entreprises à réorganiser leurs sites Web d’entreprises. Vous aussi vous pourriez tirer profit de cette hausse de M-Commerce  et convertir les utilisateurs arrivant par mobile en clients  fidèles.

Raison #10: Simple et peu dispendieux

Mettre en place un site Web adaptatif aux plateformes mobiles pour votre entreprise n’a pas besoin d’être dispendieux. Comme toute nouvelle technologie, les prix ­­du début ont beaucoup baissé aujourd’hui. Vous pouvez maintenant avoir un design dynamique et fluide sans avoir à faire un gros trou dans votre budget. Dans beaucoup de cas, vous n’aurez  même pas à recommencer votre site à partir de zéro. Votre développeur est tout à fait qualifié pour vous  expliquer quelles sont les meilleures options disponibles pour vous.

L’avenir est mobile

Comme vous pouvez le constater, avoir un site Web convivial est un outil indispensable pour vos campagnes de marketing en ligne. Parce que l’utilisation des appareils mobiles dépassera une utilisation bureautique réelle au cours des 12 prochains mois, votre entreprise ne devrait pas manquer  l’occasion de générer des ventes supplémentaires. Nous nous spécialisons dans la fabrication de site Web adaptatif. Appelez-nous dès aujourd’hui pour savoir comment nous pouvons vous aider.

Le virage mobile est bel et bien amorcé au Québec

Un peu plus de la moitié des adultes québécois possèdent un téléphone intelligent ou une tablette numérique en 2013 (52 %). De plus, les adultes qui possèdent une tablette numérique sont 9 sur 10 à l’utiliser pour naviguer sur Internet, tandis que la proportion est de 3 sur 4 pour le téléphone intelligent selon l’enquête NETendances 2013 sur la mobilité.

L’essentiel à retenir sur les nouveautés Google sur mobile

Google annoncera son nouvel algorithme mobile-friendly au 21 avril 2015, voici un résumé de ce que nous savons déjà et ceux à quoi nous devons nous adapter. Il n’y a pas de mystère, Google est en train de mener une révolution mobile, Google est le plus grand fournisseur de plateformes mobiles au monde (Android) et le plus important moteur de recherche au monde. Google est aussi le plus grand vendeur d’applications mobiles.

Google remaniera son algorithme de recherche pour favoriser les sites « responsives »

Selon Google Webmaster Central, Google va lancer l’algorithme mobile le plus significatif à ce jour : « À partir du 21 Avril, nous allons étendre notre utilisation de la convivialité mobile comme un facteur majeur du classement de la page. » En seulement quelques jours, vous allez assister à un bouleversement énorme de l’algorithme. En effet, ce changement aura plus d’impact que Penguin ou Panda.

Qu’est-ce qu’un site web Responsive?

Responsive Web Design ou RWD signifie que la page utilise la même URL et le même code sur un ordinateur de bureau, sur une tablette ou sur un téléphone mobile, mais que l’affichage s’ajuste en fonction de la taille de l’écran. Un site dynamique permet d’adapter le contenu à différentes tailles d’écran, tout en utilisant la même URL et le même code. L’un des avantages d’un RWD est qu’il vous suffit de mettre à jour une seule version de votre site au lieu de deux.

Comment savoir si votre site est mobile-friendly?

Pour savoir si votre site web est mobile-friendly, il vous suffit de lancer votre site Web sur la page de test mobile-friendly de Google : https://www.google.com/webmasters/tools/mobile-friendly/ Une autre méthode de vérification que votre site web soit responsive est de naviguer sur votre site Internet sur un appareil mobile. Si l’entrée de SERP porte l’étiquette «mobile friendly», alors vous serez dans les bonnes grâces de Google. Enfin, vous pourriez tester votre site web dans l’onglet d’utilisabilité mobile de Google (Google Webmaster Tools) pour découvrir toutes les recommandations pertinentes qui permettront d’améliorer l’utilisation mobile.

L’algorithme de changement sera «important»

Cette modification affectera les recherches mobiles dans toutes les langues à travers le monde et aura un impact significatif sur les résultats de recherche.

Quel sera l’impact réel d’un changement «important» d’algorithme?

Tout d’abord, nous savons que cette mise à jour sera plus grande que Panda ou Penguin. Nous savons aussi que le mobile est présent dans la quasi-totalité des événements de Google. Il semblerait que les pages non optimisées se retrouvent en bas du classement mobile. Toutes les pages qui manquent d’optimisation mobile n’apparaitront plus en tête du classement des termes. On peut prévoir que les résultats SERP sur la première page des mots clés longtail au-dessus d’un certain seuil de fréquence de recherche, mettront en vedette les pages mobile-friendly.

L’algorithme évaluera chaque page individuellement

Une caractéristique notable de l’algorithme mobile est qu’il analysera la compatibilité mobile sur une base de page par page, plutôt que sur le site web en entier. Qu’est-ce que cela signifie en pratique? Si votre site a des pages mobiles optimisées alors que certaines pages ne le sont pas, Google se penchera sur elles séparément et mettra en avant celles qui sont optimisées. Google ne «pénalisera» pas un site entier basé sur quelques pages non optimisées. En outre, si un site est adapté au mobile et bien conçu, alors cet algorithme ne devrait pas être un gros problème. Il y a forcément des sites avec quelques pages optimisées et d’autres qui ne le sont pas, mais de manière générale, un site entier est soit convivial sur mobile ou non.

L’algorithme fonctionne en temps réel

Google explique que l’algorithme fonctionne en temps réel, donc, techniquement, vous pouvez faire la refonte de votre site web n’importe quel jour, et dès que Google constatera le changement, le site va commencer à bénéficier d’un nouveau référencement par l’algorithme mobile-friendly. Évidemment, Google ne peut évaluer la convivialité mobile d’un site seulement en analysant la page et l’indexe de recherche. Si la page n’est pas adaptée au mobile au 21 Avril, mais devient mobile-friendly le 25 Avril, nous supposons qu’à la prochaine indexation de Google devrait être en mesure de l’identifier comme « responsive ».

Ce qui fonctionne pour l’ordinateur est également bon sur mobile … en quelque sorte

Google est déjà un moteur de recherche mélangeant les pages web adaptées à l’ordinateur et celles adaptées au mobile. Par exemple, la vitesse de chargement de la page, mélange son impact sur les ordinateurs de bureau et la recherche mobile. Nous pouvons supposer que quelques-unes des caractéristiques qui sont bonnes pour le bureau seront également bonnes pour le mobile, en supposant que la page a aussi un design mobile-friendly. Il faut garder à l’esprit que l’algorithme peut commencer à différencier les divers facteurs qui sont actuellement regroupés en une seule et même chose.

App indexation sera maintenant pris en compte dans les résultats de recherche

App indexation est une nouvelle fonctionnalité de l’algorithme qui sera exclusif aux sites associés aux applications Android. Selon Google Webmaster Central: A partir d’aujourd’hui, nous allons commencer à utiliser les informations à partir d’applications indexées comme un facteur de classement pour les utilisateurs qui ont installé l’application.  Le but de cette fonction est probablement de resserrer le lien entre la recherche mobile et l’application mobile.

Que devez-vous faire concrètement?

Il va être impératif de vous adapter au nouvel univers du marketing numérique centré sur le mobile. Google a ouvert la voie.

  1. Rendre votre site Web mobile convivial. Responsive est encore meilleur.
  2. Résoudre tous les problèmes d’utilisabilité mobiles dans Google Webmaster Tools.
  3. Si vous avez une application Android associée à votre site, obtenir le deeplinked et l’indexé dès que possible.
  4. Surveiller attentivement vos paramètres et suivre le déploiement du changement de l’algorithme au 21 Avril.
  5. Continuer à apprendre, écouter, tester votre site web afin de vous adapter à l’évolution des moteurs de recherche comme Google.

Vous pouvez mesurer la performance de votre site mobile en analysant la façon dont les internautes sur mobile peuvent compléter leurs tâches et atteindre leurs objectifs. Il existe des moyens de concevoir votre site de façon à ce qu’il procure une expérience utilisateur optimale sur les appareils mobiles. Avant tout, concentrez-vous sur la cohérence de votre interface utilisateurs afin de créer une expérience unifiée entre les différentes plates-formes. Selon MediaPost : « Les acheteurs sur mobile recherchent avant tout la facilité d’utilisation des sites d’achats. 48 % des participants ont indiqué que c’était la qualité primordiale d’un site mobile« .

Alors, que comptez-vous faire pour votre site Web avant le 21 Avril?

Le travail que représente la transition vers un site adapté aux mobiles dépend de vos ressources de développement, de votre modèle d’entreprise et de votre niveau d’expertise. Amauta Marketing peut vous conseiller dans l’adaptation de votre site web au mobile et mettre tout en œuvre pour qu’il apparaisse dans les premiers résultats de recherche sur les moteurs de recherche comme Google. Pour en savoir plus sur nos services web, consulter notre site web : https://www.amautamarketing.com/services/

 

Un site Web, c’est comme la vitrine de votre magasin, une fenêtre ouverte sur le monde. Autrement dit, c’est la première impression qu’auront les internautes de votre entreprise. Pourtant, près du tiers des entrepreneurs s’occupent eux-mêmes de créer leur site et commettent des erreurs nuisant directement à leurs affaires. Faites appel à une agence spécialisée en marketing web plutôt que de vous embarquer dans une aventure coûteuse! Voici quelques pièges à éviter en créant votre site web:

Pas d’appel à l’action

Un appel à l’action (Call-to-action) se présente sous forme d’un bouton cliquable, commence par un verbe d’action (cliquez ici, participez au tirage au sort, appelez le 1800 etc.) afin de pousser les internautes à entreprendre une action. Si vos coordonnées ne sont pas mises en évidence, les clients se demandent pourquoi ils visitent le site ou ce que vous avez à leur offrir pour répondre à leurs besoins. Et pourtant, 93 % des sites web des PME ne donnent aucune adresse courriel et 49 % ne donnent aucun numéro de téléphone sur la page d’accueil.

Design désuet

La création d’un site web comporte la conception de l’interface web soit l’architecture, l’organisation des pages, l’arborescence et la navigation. Le design web tient compte des contraintes spécifiques liées à Internet, telles que l’ergonomie, l’utilisabilité et l’accessibilité. Environ 41 % des entrepreneurs souhaitant améliorer leur site web estiment que le design est leur meilleure carte de visite.

Mises à jour compliquées

Lorsque vous actualisez votre site web vous-même, vous risquez de perdre un temps précieux, surtout si vous ne disposez pas d’un CMS (Content Management Software) facile d’utilisation. En effet, 64 % des propriétaires d’entreprise pensent que le temps nécessaire pour actualiser leur site Internet représente un défi de taille. Et 25 % déclarent que les coûts de maintenance d’un site constituent un obstacle majeur à la refonte de leur site.

Aucune statistique

Sans l’analyse des données reliées à leur propriété web, les entreprises se privent d’une mine d’informations essentielles pour mesurer la performance de leur site. Elles ne peuvent pas connaître les forces et faiblesses de leur site, les préférences de navigation des internautes et ainsi augmenter les conversions. Pourtant, encore 75 % des entreprises n’utilisent aucun outil d’analyse tel que Google Analytics. Et 60 % estiment qu’elles ne possèdent pas les compétences nécessaires afin de comprendre ces statistiques mais aussi pour résoudre les problèmes et améliorer leur site web

Référencement absent ou inefficace

Un référencement performant de votre site Internet est essentiel puisqu’il permet à vos clients potentiels de trouver votre entreprise lorsqu’ils cherchent vos services ou produits. Toutefois, 26 % des sites de petites entreprises n’apparaissent même pas dans les résultats de recherches en ligne parce que leur classement Google est inexistant ou trop faible.

Pas de lien vers les médias sociaux

En permettant à vos clients de partager leur expérience avec votre entreprise sur les médias sociaux, vous avez accès à leurs réseaux de contacts et vous augmentez votre visibilité.

Non adapté aux appareils mobiles

De nos jours, la plupart des internautes consultent les sites Web sur leur appareil mobile. Sans la technologie dite « responsive », les petites entreprises se privent d’une vaste clientèle. Pourtant encore 60 % des sites ne sont pas adaptés aux appareils mobiles.

Manque de ressource en informatique

Sans un technicien informatique dédié, les petites entreprises s’exposent à des brèches de sécurité ou à des erreurs de programmation coûteuses. En se tournant vers des professionnels expérimentés, l’assistance informatique est souvent comprise dans le coût de création du site web. En tout, 44 % des PME ont déjà été victimes d’une cyber-attaque, ce qui coûte en moyenne 8 670 $!

Offrez à votre clientèle un site web performant, au design élégant, adapté aux appareils mobiles et optimisé pour le référencement afin d’interagir avec votre entreprise. Vous souhaitez un diagnostique de votre site Internet? Contactez les experts en marketing web d’Amauta Marketing par téléphone au 514 907 2131 ou par courriel à hcespedes@amautamarketing.com

 

 

 

Pour la plupart des entreprises, un site web constitue la destination clé des internautes et une vitrine en ligne.  Intégrez ces éléments à vote site Internet afin de générer du trafic, attirer de nouveaux clients et augmenter vos ventes !

1. Optimisez votre site web pour favoriser les conversions

Incitez les consommateurs à communiquer avec vous via un numéro de téléphone, un formulaire web ou un onglet de clavardage en direct. 66 % des petites entreprises n’ont pas l’option formulaire pour effectuer une demande d’information. Source: BIA/Kelsey

2. Ajoutez un lien vers vos pages de médias sociaux

Des plateformes comme Facebook, Twitter et LinkedIn aident les prospects à obtenir l’information avant l’acte d’achat notamment en consultant les avis de consommateurs. 7 utilisateurs québécois des médias sociaux sur 10 (69,8%) suivent au moins un organisme, une entreprise ou une personnalité sur les médias sociaux. Source: NETendances 2014

3. Rendez votre site convivial aux appareils mobiles

Proposez à portée de clic l’option d’appel, de géolocalisation (carte Google Maps), les heures d’ouverture et des informations sur le produit ou service. 46 % des consommateurs utilisent leur téléphone cellulaire pour effectuer des recherches sur des produits, des services et géolocaliser des entreprises. Source: Marketing Land

4. Créez un blogue avec du contenu pertinent

Proposez des articles utiles et compréhensibles à vos prospects mais aussi facilement accessibles et partageables sur les médias sociaux (téléchargeables). Optimisez le contenu de votre site Web pour le référencement sur les moteurs de recherche avec des mots clés pertinents. 28% des personnes interrogées déclarent partager des contenus avec plus de 100 collègues et 59% des acheteurs les partagent avec plus de 25 collègues. Source: CMO Council

5. Utilisez des vidéos captivantes

Utilisez des vidéos captivantes pour établir votre crédibilité et attirer des visiteurs avec des démonstrations de produits et des témoignages clients. 85 % des internautes visionneront une vidéo sur un produit qui les intéresse pendant au moins 1 minute. Source: eMarketer

6. Rendez votre site Internet facile d’utilisation

Un temps de chargement de la page d’accueil trop long, des liens qui ne fonctionnent pas, des pages utilisant Flash et une navigation difficile, sont autant de désagréments qui peuvent faire fuir vos prospects. 40 % des internautes quitteront une page web si elle met plus de trois secondes à se télécharger. Source: Econsultancy